Emmanuel Godo - Ecrivain et essayiste - Bienvenue sur le site officiel d'Emmanuel Godo

Phylactère n°5

 

« Je ne suis rien.

Jamais je ne serai rien.

Je ne puis vouloir être rien.

Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde »

(« Bureau de tabac », 15 janvier 1928, in Poésies d’Alvaro de Campos de Fernando Pessoa).

Une possible devise, valant viatique. Le point d’articulation le plus exaltant qui soit entre conscience d’une insondable précarité et affirmation d’une souveraineté presque sans limite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *