Emmanuel Godo - Ecrivain et essayiste - Bienvenue sur le site officiel d'Emmanuel Godo

Phylactère n°3

 

« Il faut en finir avec l’idée que le sens serait explicatif. L’explication n’est bonne qu’à domestiquer ce qui nous entoure. Le sens ne saurait être le complice de cette appropriation généralisée qui transforme la réalité en nomenclature; il est au contraire ce qui nous interdit de nous rendre maître des choses, car il n’a pas de fin… » (Bernard Noël, Magritte, 1976).

Le sens comme ouverture indocile, irréductible, rétive à toute forme d’usage. Le sens comme mise en question sans relâche, se défiant de toutes les fixités qui le guettent – du savoir comme du pouvoir. L’expérience littéraire ne doit jamais oublier cette liberté du sens, son anomie foncière.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *